Emmanuel Macron, un putsch du CAC 40

Originally posted on Le feu à la plaine:
Comment le candidat d’« En marche ! » a été entièrement fabriqué par des médias entre les mains du capital, et pourquoi il est encore temps de résister à ce coup de force. C’était à la fin de l’été dernier, je venais de rendre le manuscrit du « Monde libre ». Mon regard errait devant les images de BFM TV, dans les vestiges… Continuer de lire Emmanuel Macron, un putsch du CAC 40

LA GRATUITE, UNE TENSION VERS L’EMANCIPATION

Originally posted on jlsagotduvauroux:
Je retrouve inopinément, publié sur le site « A l’encontre » des Cahiers la Brêche (alencontre.org) ce texte sur la façon dont la gratuité est susceptible de tirer les esprits et l’organisation sociale vers l’émancipation, l’autonomie, la désinfantilisation, le bon usage de l’existence et des biens qu’elle nous présente. C’est la retranscription d’une conférence donnée à l’Université populaire d’Aubagne en 2015. Même si ces… Continuer de lire LA GRATUITE, UNE TENSION VERS L’EMANCIPATION

la canaille (de l’obscénité des puissants en général et d’Alain Finkielkraut en particulier)

Qu’un essayiste faisant partie de ce petit groupe d’éditorialistes et d’intellectuels qui depuis une vingtaine d’années ont mis l’espace médiatique français en coupe réglée revendique « le droit à la parole » à l’instar (et au milieu) de ceux qui en sont chaque jour privés est d’une malhonnêteté intellectuelle crasse, et foncièrement obscène. Pour paraphraser Lacan, ne devient pas exclu ou privé de parole qui veut. Phénomène … Continuer de lire la canaille (de l’obscénité des puissants en général et d’Alain Finkielkraut en particulier)

le message

Cependant une lettre envoyée à Lacédémone par Hippocratès, lieutenant de Mindaros, fut interceptée et portée à Athènes. Elle renfermait ces mots : « Bateaux perdus ; Mindaros  tué ; hommes ont faim ; ne savons que faire. » Xénophon (Helléniques, Livre 1)     Le message nous parviendra dans une maison de la rue Alkiviadou, à Nea Philadelphia, à la périphérie d’Athènes. Nous aurons tout juste fini de planter un … Continuer de lire le message

les limbes

Il y aura des files d’attente, des combats au couteau, une embarcation frêle dérivant au large de Metline, une procession de femmes portant sur le visage de longs masques d’antilope à striures blanches et noires et traversant silencieusement le nord du Mali, des militaires en guenilles courant derrière un camion dans le désert de Libye comme après un buisson emporté par le vent, des centaines … Continuer de lire les limbes

des fantômes

« nous ne voulons pas perdre le pays » (Franz Kafka, La Colonie pénitentiaire)   Nous avons vécu longtemps dans la compagnie des fantômes et peut-être, par malheur pour nous, sommes-nous les seuls à pouvoir les décrire.   Négocier avec les fantômes aura sans doute été l’erreur la plus funeste de notre histoire récente ; il nous aura fallu six mois pour comprendre que les fantômes ne négocient … Continuer de lire des fantômes

Yanis Varoufakis : « Un nouveau Traité de Versailles hante l’Europe »

Yanis Varoufakis : quelques réflexions concernant la déclaration finale du Sommet de la zone euro sur la Grèce   Dans les heures et les jours qui viennent, je prendrai place sur les bancs de l’Assemblée nationale hellénique afin de me prononcer sur le texte législatif de l’accord établi à l’issue du Sommet de la zone euro sur la Grèce. Je suis également impatient d’entendre de vive … Continuer de lire Yanis Varoufakis : « Un nouveau Traité de Versailles hante l’Europe »

« Un référendum pour l’Europe, contre l’austérité » (Alexis Tsipras, 01/07/2015)

Allocution télévisée prononcée à Athènes le 1er juillet 2015 par le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, en prévision du référendum du dimanche 5 juillet.     Grecques, grecs, Nous nous trouvons aujourd’hui à un tournant de notre histoire, à un moment crucial pour l’avenir de notre pays. Dimanche, ce n’est pas entre le maintien de notre pays dans l’euro et la sortie de la monnaie unique que … Continuer de lire « Un référendum pour l’Europe, contre l’austérité » (Alexis Tsipras, 01/07/2015)